lundi 10 avril 2017

BOIS D'OMBRE de Nathalie Dau




LE LIVRE DE L'ÉNIGME  # 2


Les moutons électriques
453 pages
23 euros


Le pitch :

Les ténèbres ont un cœur de lumière.

Une abomination.
C’est ainsi que me voient les hommes.
Nombreux voudraient que je n’existe pas. D’autres rêvent de m’asservir, corps et âme. Même Cerdric attend de moi que je renonce aux robes bleues de l’Équilibre, car elles augurent d’un avenir trop dangereux.
Mon frère ignore ce que j’endure au Séminaire.
Mais, pour respecter l’Énigme et entrer dans Bois d’Ombre, il me faut en passer par là, et trouver de quoi conserver ma lumière.




L'avis de Dup :

C'est avec un immense plaisir que je me suis replongée dans l'univers de Nathalie Dau. J'attendais avec beaucoup d'impatience cette suite, même si je la craignais un peu malgré tout. Doute au sujet de la suite ? Non, pas du tout, craintes plutôt du sort réservé à Ceredawn que nous avons abandonné au premier tome alors que les portes du pénitencier séminaire se sont refermées sur lui. 

Et ces craintes ont été confirmées avant même que je ne commence ce Bois d'Ombre. En effet, j'ai acheté mon exemplaire aux Oniriques et voici ma dédicace...



Bois d'Ombre se divise en trois parties inégales, deux grosses et une plus petite. Quand on sait que ce tome concerne les six années que va passer Ceredawn dans le séminaire avant sa confrontation avec les Dieux dans Bois d'Ombre et qu'on découvre les titres de ces parties : Lutter - Survivre - Déployer... cela fait froid dans le dos avant même de démarrer la lecture. Mais bon, ce Déployer instille quand même l'espoir fou de voir le magnifique drac bleu de Ceredawn prendre de l'envergure.

Les chapitres alternent entre la vie de Cerdric à Atilda où il doit gagner de quoi payer les études de son petit frère et le parcours, que dis-je, le chemin de croix de Ceredawn. Ce dernier est donc un arbrisseau qui devra évoluer chaque année : mélèze, bouleau, coudrier, houx, châtaignier et en dernière année pommier.

À l'image du Cahir de Magali Villeneuve, ce Ceredawn de Nathalie Dau je me le suis appropriée complètement. C'était mon gamin que je suivais dans ces pages, c'était mon coeur qui se broyait devant les épreuves qui le laminaient, c'était mon âme qui s'envolait chaque fois qu'il se relevait. Par amalgame toujours, Cerdric est lui aussi devenu mon fils, le grand frère donc, l'empoté, celui que j'avais constamment envie de secouer car il ne voyait rien, ne se doutait de rien ! Rhaaa qu'il m'a énervé ! Et là, j'en ai voulu à Nathalie de me transformer en si mauvaise mère ! Oui je l'ai vécu ce Bois d'Ombre, intensément et j'en suis ressortie essorée mais comblée. Par le destin hors norme de MON Ceredawn. Par cette intensité qui se dégage de cette lecture. Par la richesse et la densité de l'univers créé par l'auteur. 

On pourrait croire d'ailleurs en me lisant que l'intrigue n'avance pas puisque la résolution de la fameuse énigme n'évoluera qu'après l'épreuve de Bois d'Ombre, mais c'est mal connaître Nathalie Dau. Les intrigues se multiplient au sein des ordres licites, la Loi et le Chaos. Mais le pire c'est toujours cet Arvrylith qui manœuvre en arrière plan. Même s'il ne touche pas un cheveu de Ceredawn, c'est lui qui manipule Ninnos, l'abominaffreux Ninnos et son démon embarqué. Arvrylith, qui changera de nom, enfin de suffixe lorsqu'il acquerra encore plus de pouvoir. Je ne parle pas le Prilecte ancien, mais j'ai bien compris le principe. Arvrylith dont le coeur est pétrit de haine pour des raisons que l'on suppute et qui nous serons confirmées... au compte-gouttes ! Un personnage qui joue principalement dans les coulisses de ce tome 2, qui continue de m'intriguer et que j'ai envie d'aimer malgré tout. Un personnage que l'on retrouvera sans doute sur le devant de la scène au cours des prochains tomes.

Il y a encore tellement de choses à dire sur cet opus...mais ma chronique est déjà bien assez longue. Je me relis et je me trouve bien fade au regard de la passion qu'a déchaînée cette lecture en moi. J'espère que d'autres arriveront à en exprimer plus que moi. 
J'ai juste envie de dire merci à Nathalie pour ce plaisir encore plus intense, pour ce magnifique coup de coeur. Oui, tu avais raison, il est encore plus prenant que Source des tempêtes. 
Et puis je voulais garder une petite place pour glisser un mot sur cette sublime couverture de Melchior Ascaride que je ne me lasse pas de contempler, d'étudier même. Ce jaillissement de flammes qui dessine six têtes de dragons, dont la surface est hérissée d'arbres, des bois donc. Devant ces flammes la silhouette de Ceredawn et sa longue chevelure. Et si on cherche les détails tous petits, on découvre une flopée de silhouettes d'animaux. J'en ai compté 8, peut-être 9. Et vous ?



6 commentaires:

  1. Tu me donnes bien envie de le découvrir ! :D

    RépondreSupprimer
  2. J'ai préféré ce tome au premier et j'ai eu le même sentiment que toi pour Ceredawn. On a tellement envie de le protéger. Pour moi, les 2 plus grandes réussites de ce roman sont ses personnages et la nuance que met Nathalie Dau dans tout, rien n'est noir ou blanc et c'est admirable.

    RépondreSupprimer
  3. Encore une fois très en retard pour mon commentaires.. me voilà en plein ds le tome 2.. et que dire?? j'en veux tellement à Nathalie Dau de faire subir toutes ces horreurs à Ceredawn. Comment peut on survivre après tout cela? Et Cerdric, comme toi Dup', j'ai envie de le secouer... il a abandonné femmes et enfants.. c'est un vrai cœur d'artichaut ! et un peu lâche aussi parfois, même s'il adore son frère, il passe à côté de tellement de choses. Tellement ancré ds ses convictions "de la Loi", qd on voit de quoi sont capables les "prêtres de la LOi", finalement ils sont encore pires que ceux du chaos. Car eux, au moins ils sont "mauvais", on le sait.. j'ai hâte de continuer cette lecture !! Heuuuuuuuuuu.. combien de tomes encore??????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr ! Elle sait nous retourner le coeur n'est-ce-pas Nathalie !!!
      Tu trouveras aa réponse à ta question dans les premières pages de l'ITV du mois2 de Nathalie Pat !

      Supprimer
    2. Tiens Pat, j'ai fouillé pour toi : https://bookenstock.blogspot.fr/2017/04/1ere-itv-de-nathalie-dau.html

      Supprimer
  4. Voilà terminé !! Oufti !! Hâte d'avoir les suivants !! Merci Dup' et Phooka pour cette belle découverte.. même si j'en suis "toute retournée"..

    RépondreSupprimer