jeudi 27 avril 2017

MOSQUITOLAND de David Arnold





Éditions Milan
350 pages
15,90 euros


Résumé :

Mary Iris Malone, que tout le monde appelle Mim, ne voit pas le monde comme tout le monde. Atteinte de troubles mentaux, elle navigue entre le monde réel et le monde qu'elle s'invente. Le jour où elle apprend que sa mère est très malade, elle part bille en tête la retrouver, même s’il faut pour cela traverser les États-Unis. Commence un surprenant et émouvant road movie. La route, les bonnes et les mauvaises rencontres, l'espoir et la désillusion. Et, au bout de chemin, une ado qui fait face à ses propres démons.



L'avis de Dup :

Mim, Mary Iris Malone, fille unique de 16 ans ne va pas très bien et c'est elle même qui nous le dit à travers son journal qu'elle adresse à une Isabel. Et des raisons de ne pas aller bien, elle en a quelques unes notre Mim. Ses parents ont divorcés, son père s'est remarié et ils sont partis dans le Mississippi, à l'autre bout des Etats-Unis par rapport à son ancien foyer. Le Mississippi, patrie des moustiques selon Mim. Et cela fait trois semaines qu'elle n'a plus de nouvelles de sa maman. En surprenant une conversation qui ne lui était pas destinée, elle croit comprendre que sa mère est malade. Ni une, ni deux, elle rassemble quelques affaires, subtilise sans aucun remord les économies de sa belle-mère, fourre le tout dans un sac à dos et rejoint la gare routière direction Cleveland : 1524 km.

L'auteur va alterner les lettres de Mim à Isabel et le récit de son road trip et cette alternance sera un sacré moteur de lecture. Le ton de ces lettres est délicieux, plein d'autodérision, de sarcasmes. 
Je suis un cabinet de curiosités, un cirque de neurones et d'électrons : mon coeur en est le Mr Loyal, mon âme le trapéziste et le monde est mon public. Ça sonne bizarre, parce que ça l'est, et ça l'est parce que je suis bizarre. 
Dans ses lettres elle va expliquer, lister les Raisons qui ont motivé son escapade. Elles en seront la trame de sa prose et nous fera revivre des passages de sa vie comme des flash back.

On découvre une ado très touchante, forte et vulnérable à la fois, une ado qui se cherche mais qui reste très lucide face aux leçons de la vie. Quant à son trajet il va commencer en bus, les fameux Greyhound, jusqu'à ce qu'un accident le renverse à mi-chemin. En bus elle aura fait une belle rencontre en la personne d'Arlène, une mamie chaleureuse et perspicace, une moins belle avec "Poncho man" en quête de proies jeunes et faciles... En cherchant un autre moyen de locomotion, elle va faire la connaissance de deux belles âmes en Walt et Beck, respectivement le petit frère et le grand frère qu'elle aurait aimé avoir. Un Walt azimuté, complètement à l'ouest, complètement bizarre, comme elle. Un Beck plein de sagesse mais aussi d'humour, un Beck profond et entier, comme elle.  Chacun a une quête et c'est ensemble qu'ils vont aller au bout de leurs voyages.

Et plus nous avançons dans la lecture et plus les Raisons sont dures, poignantes. Plus les situations le sont aussi, mais l'auteur ajuste à chaque fois le tir avec des réflexions ou des dialogues qui apportent le sourire.

- Je ne sais pas comment te dire au revoir, dit Mim
- Je sais.
- On n'est peut-être pas obligés de se faire de solides adieux, comme ça ?
- A l'inverse d'adieux liquides ? demande Beck
- En fait oui. Je préfère largement les adieux liquides.
Il sourit, bâille, s'étire.
- Bon...je crois que le mieux est de laisser mariner cette phrase ridicule

Ce Mosquitoland aura été une bien agréable surprise. Alors que je m'attendais à une lecture pour ado facile, je me suis retrouvée face à un récit profond, émouvant. L'auteur a créé avec Mim un personnage exceptionnel dont je me souviendrai longtemps. J'ai découvert également une plume subtile et drôle, alors que les sujets auraient pu mille fois virer dans le pathos. Une lecture recommandée et recommandable !



mercredi 26 avril 2017

Le défi des 4 AS, quatrième session [Mai - Juin 2017]





Comment ça je suis joueuse ? Même pas vrai !

Les équipes pour ce 4ème round restent inchangées par rapport au 3ème round

Le nouveau programme concocté par Licorne :

* DEFI 1 : Lire 2 livres de n’importe quel genre sauf BD et Manga, mais l’un d’un auteur masculin et l’autre d’un auteur féminin : 10 PT
* DEFI 2 : Après avoir lu un livre de votre choix, nous donner sur le forum, uniquement 5 mots bien choisis pour nous parler de votre lecture : 5 PT - Attention si cette lecture est présente dans l’un des autres défis, vous n’aurez que 2 PT
* DEFI 3 : Lire un policier ou thriller avec un personnage récurrent : 3 PT
* DEFI 4 : Lire un roman présent dans votre pal depuis au moins 1 an : 2 PT


Le lien vers le topic de Livraddict

On a jusqu'au 15 mai pour annoncer nos choix de défis ET la liste de nos lectures prévues à cet effet.
Pour ma part je pense pouvoir affronter les 4 défis, reste plus qu'à savoir avec quoi.

Je reviendrai afficher le tout, ainsi que les résultats du round précédent.

mardi 25 avril 2017

REMEMBER YESTERDAY de Pintip Dunn





Éditions Lumen
460 pages
15 euros


Résumé :

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé…par votre futur moi !

À seize ans, Jessa vit dans un monde au bord du chaos. Jusque-là, tout le monde recevait au seuil de l’âge adulte un souvenir sélectionné et envoyé par son futur moi, une carte de visite qui conditionnait la vie et la carrière de chaque individu. Mais, depuis quelques années, le processus a été interrompu. On ignore encore comment ces images étaient envoyées depuis l’avenir dans le présent, on sait simplement que la clé de cette découverte décisive, c’est Jessa elle-même.

Ses pouvoirs psychiques en font donc la plus précieuse des habitantes d’Eden City… mais elle se refuse absolument à aider les autorités, car elles ne sont pas étrangères au suicide de sa sœur, dix ans plus tôt. Assaillie par une série d’étranges appels à l’aide, Jessa décide de se laisser guider par ces visions, quitte à devoir collaborer avec Tanner Callahan, jeune scientifique de renom sur lequel reposent justement tous les espoirs de découverte du souvenir futur. Autrement dit, son ennemi juré.

Son instinct ne serait-il rien d’autre que la main implacable du destin ? Dans la veine de Minority Report, Remember Yesterday est une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir oser réécrire son histoire et défier le futur.



L'avis de Dup :

Souvenez-vous du précédent tome de cette dystopie, Forget tomorrow. Nous avions une société basée sur le souvenir du futur que chaque individu recevait à 17 ans et qui guidait son avenir. Nous avions une Callie qui luttait contre, car celui-ci s'avérait horrible, mais surtout insensé. Et une Pintip Dunn qui nous laissait sur un ÉNORME cliff hanger complètement inattendu !

Inutile de dire donc que j'attendais cette suite avec une impatience folle et une kyrielle de points d'interrogations dans la tête. Je m'attendais surtout à ce qu'on reprenne là où nous en étions, là où nous avions quitté tous les personnages, avec une solution miraculeuse pour enrayer les événements.

Et bien non, niet, que dalle ! Pintip Dunn redémarre son récit piano, piano... dix ans plus tard. Callie... et bien Callie a réussi son coup et la société d'aujourd'hui n'est plus basée sur ces foutus souvenirs du futur, et c'est Jessa la petite soeur que nous suivons. Une gamine qui se cherche, qui a du mal à trouver sa place au milieu des siens, se sentant responsable de la décision de sa soeur. Une paix fragile règne entre les autorités et les rebelles et celle ci est menacée par les actions de sabotage fomentées par Jessa contre la communauté scientifique. Parce que l'horrible, l'abominaffreuse présidente Dresden ne s'avoue pas vaincue et fait poursuivre les recherches sur les souvenirs du futur. Alors dès que Jessa le peut, elle perturbe les expériences. C'est ainsi qu'elle va rencontrer Tanner, un des jeunes chercheurs le plus impliqué dans ce projet.

Autant j'avais trouvé le couple Callie /Logan du tome 1 un peu trop love to love, autant celui que fait surgir l'auteur avec Jessa et Tanner m'a beaucoup plu. Une relation plus qu'improbable au départ, qui se dessine par petites touches au travers des épreuves, j'adhère complètement. Et des épreuves, je vous promets qu'il va y en avoir. En fait cela n'arrête pas ! Ce tome 2 va à cent à l'heure, c'est un vrai page turner où l'auteur nous mène de rebondissements en rebondissements, avec des révélations pleines de surprises. Passé, présent, futur vont se mêler, avec des voyages temporels et je peux vous dire que Pintip Dunn domine bien son sujet, pas la moindre incohérence. Les petits détails apparemment sans importance du tome 1 resurgissent en force ici et prennent une toute autre dimension. J'ai adoré !

Si vous aimez les dystopies originales, les intrigues temporelles bien trapues et les personnages attachants, foncez ! Quant à moi, il va me falloir attendre le tome 3 pour avoir la conclusion. Et même si ce coup ci ce n'est pas un cliff hanger à la toute fin, même si j'avais anticipé cette "surprise", je me demande bien ce que l'auteur nous réserve. J'ai même très hâte de le découvrir !


lundi 24 avril 2017

LES HÉROS de Joe Abercrombie







Editions Milady
Format poche
17/02/2017
9.90 euros
840 pages

Selon la légende, Dow le Sombre aurait tué plus d’hommes que le pire des hivers pour conquérir le trône du Nord. Jaloux, le roi de l’Union lui envoie ses armées. Des milliers de soldats convergent ainsi vers un cercle de pierres oublié pour se livrer une guerre sans honneur. Parmi eux, une fine lame disgraciée, un prince sans couronne, et le dernier homme honnête du Nord se retrouvent inexorablement entraînés dans une bataille sanglante qui scellera le destin de tout un pays.



L'avis de Phooka:


Abercrombie, sur Bookenstock on adore vous le savez. Vous n'avez qu'à relire les chroniques de Servir froid, Pays rouge ou de la Mer éclatée. Alors j'ai foncé pour découvrir les Héros.

Les héros ...  ce sont 850 pages qui racontent ... 3 jours de bataille. Trois putains de journées détaillées par le menu, depuis le troufion de base jusqu'aux grands maréchaux. Trois journées qui se passent sur un minuscule terrain sur lequel vont s'affronter des milliers de soldats. Tout ça pour gagner une bête colline. Une colline qui s'appelle ... Les héros. Ha oui, parce que Les héros, ce ne sont pas les personnages de l'histoire. Juste des pierres dressées en haut d'un monticule et des milliers d'hommes vont se faire tuer pour les gagner. Se battre comme des chiens pour gagner un pont, un marais, un bout de colline, une grange. Une guerre terrible qui oppose le Nord et le Sud, à la manière de la guerre de sécession. On pense à Gettysburg ou aux tranchées de 1914-1918. 
Par la plume d'Abercrombie, le lecteur va suivre des dizaines d'hommes, des combattants hors pairs, des jeunots pleins de courage ou des généraux peu inspirés, de vieux guerriers fatigués, des lâches ou des planqués, des stratèges, des paumés. Des vrais hommes donc et bien peu de héros. Chacun a ses raisons d'être là, chacun à sa manière va contribuer à cette guerre, beaucoup vont y laisser leur vie.
Certains vont même rechercher la paix, mais dieu que c'est difficile de parler de paix au milieu de ces guerriers. Certains sont brillants oui, mais commandés par des incapables. 
Toute l'absurdité de la guerre , mais pas que ça.
Des complots et des trahisons aussi.

C'est un catalogue complet de personnages que nous offre Abercrombie, à la manière de Gemmell. Et de la même façon que pour Gemmell, il croque les protagonistes à la perfection. On les croise et c'est une vraie rencontre. On les aime, même s'ils sont détestables. Leur destin ne peut pas nous être indifférent. 

"Dans le pays d'Abercrombie , il y a des méchants et des gentils" (sur l'air de Candy, ne me remerciez pas vous allez avoir l'air dans la tête toute la journée !! :)

Je n'en citerai que quelques uns, ceux qui m'ont le plus frappée. En commençant par Craw bien sûr, Craw ce vétéran, courageux et fidèle mais qui ne rêve que d'une chose. Rentrer dans sa ferme et y mener une vie peinarde. Du moins c'est ce qu'il imagine !
Gorst, un de ceux qu'on pourrait qualifier de héros, capable de se battre seul contre dix. Il n'a jamais peur, il va au devant de la mort avec joie, il se bat comme un lion. Gorst déteste tous les généraux opportunistes, mais lui-même se conduit de façon parfois pire ...
Beck, un gamin de la campagne qui a quitté sa ferme et sa mère les yeux pleins d'étoiles et de rêves de conquêtes. Il comprendra à son premier combat que la guerre n'est pas telle qu'il l'imaginait.
Et puis il y a aussi Finree, la seule femme du roman quasiment. Finree fille de Kroy du Maréchal Kroy, mariée à un "simple" capitaine sous le commandement d'un général incapable. Elle ferait tout pour que "son" capitaine progresse dans la hiérarchie.

Mais je pourrais vous en citer des dizaines d'autres, depuis le grouillot de service jusqu'à Dow le Sombre grand chef du Nord. Tous sont passionnants, tous sont émouvants.

Bien sûr le récit est sombre, les morts sont nombreux, la boue et les blessures terribles. Mais le récit n'est pas exempt d'humour et il ne sombre pas dans le tragique à l'excès. C'est ça aussi la magie d'Abercrombie, ce dosage savant entre le guerrier, l'humour, l'humain et le gore parfois. C'est subtil et fascinant.

Alors bien sûr, il faut être clair. Si vous cherchez de la romance, ce livre n'est probablement pas pour vous. Je conçois tout à fait qu'il ne plaise pas à tout le monde. C'est de la Dark Fantasy, dans ce qu'elle a de plus guerrier. Mais même si vous n'êtes pas fan du genre, vous y trouverez sans doute beaucoup de plaisir car Abercrombie sait captiver et capturer le lecteur dans ses récits et celui-ci ne déroge pas à la règle. Ceci étant, je peux comprendre que 850 pages de combats quasi ininterrompus puissent faire peur, mais tentez l'expérience, vous pourriez être surpris !


Note: Les héros se situent après l'action de la trilogie La première loi, mais peut être lu indépendamment. 


samedi 22 avril 2017

Sortie de Le Livre des Radieux, Volume 2 de Brandon Sanderson

Le Livre des Radieux
Volume 2 (Les Archives de Roshar, Tome 2)



Sortie le 10 mai 2017
Le livre de poche
704 pages
20.90 euros



Je me souviens des jours avant l'Ultime Désolation.
Avant que les Hérauts ne nous abandonnent, et que les Chevaliers Radieux se retournent contre nous. Des jours où la magie était encore de ce monde, et l'honneur dans le cœur des hommes. Aujourd'hui nous surveillons quatre personnes. La première est un chirurgien qui est devenu soldat dans une guerre brutale. La deuxième est un assassin qui pleure en tuant. La troisième est une jeune femme dont la robe d'étudiante abrite une âme de voleuse et de traîtresse. La dernière est un prince dont les yeux se sont ouverts sur le passé, tandis que son appétit pour la guerre décroît.
Le monde changera.
Ces quatre personnes sont la clé.
L'une d'entre elles nous aidera. L’une d'entre elles nous détruira.



Mon dieu, je comprends pourquoi Mélanie Fazi a eu autant de travail à traduire !!!
Premier volume du tome 2: 896 pages
Deuxième volume: 704 pages !!!!

vendredi 21 avril 2017

La suite des Archives de Roshar bientôt !!!


Brandon SANDERSON
Hiiiiiiiiiiiii  !!!


LES ARCHIVES DE ROSHAR
TOME 2

LE LIVRE DES RADIEUX
VOLUME 1


Sortie le 10/05/2017
896 pages !

Résumé :

Roshar, terre de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là.
Au cœur des Plaines Brisées, Kaladin lutte depuis dix ans dans une guerre insensée. Dalinar, le chef d’une des armées, est fasciné par un texte ancien, La Voie des rois. Au-delà de l'océan, la jeune Shallan apprend la magie et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux...

Sans aucune hésitation, je peux affirmer que c'est LE livre que nous attendons toutes les deux avec le plus d'impatience !


jeudi 20 avril 2017

HOPE & RED de Jon Skovron





Éditions Bragelonne
423 pages
22 euros


4ème de couv :

Dans un empire fragmenté qui s’étend au-delà des Mers sauvages, deux êtres rebelles se découvrent une cause commune...
Hope est l’unique survivante du massacre de son village par les Biomanciens, les serviteurs mystiques de l’empereur. Recueillie par un soldat vinchen, elle a suivi un entraînement secret, faisant d’elle une guerrière qui ne vit que pour la vengeance.
Red est un orphelin adopté par une ancienne mercenaire issue de la pègre. Il est devenu un voleur et un escroc au talent inégalé.
Quand un chef de bande sanguinaire passe un marché avec les Biomanciens pour contrôler les bas-fonds de la cité de Laven, les destins de Hope et de Red se croisent. Et leur alliance improbable va les conduire bien plus loin qu’ils l’auraient imaginé...


L'avis de Dup :

On ne pouvait pas faire plus simple ni mieux adapté comme titre pour ce roman. Tome 1 de la trilogie L'empire des tempêtes, ce volume est clairement un tome d'introduction qui permet au lecteur d'appréhender ce monde et surtout faire la connaissance des deux protagonistes principaux.

Honneur aux dames donc et commençons par Hope. Elle a 8 ans lorsqu'on la découvre sur son île, prostrée et muette, ayant même oublié son nom. Elle vient d'être le témoin du massacre de ses parents et de tout son village (Bleak Hope) par des Biomanciers. Ce sont des magiciens biologistes responsables d'expériences sordides à la solde de l'empereur. Elle va être confiée à un monastère d'une île voisine, occupé par l'ordre vinchen, des redoutables moines guerriers, autrefois bras armé de l'empereur. Elle y apprendra tout ce qu'il faut pour assouvir sa vengeance.

Quant à Red, 8 ans aussi et également orphelin depuis peu. Il survit dans les rues de Cercle Paradis, un quartier mal famé de Laven la nouvelle. Il faut dire qu'il possède un don pour la rapine qui aide pas mal, et il a bien l'intention de devenir le roi des voleurs. Son surnom il le doit à ses iris rouge sang, dus à un abus de drogue de sa mère qui était une artiste peintre réputée. Il va très vite être pris sous l'aile d'une figure de la pègre locale, Sadie la teigne, qui elle rêve d'être pirate...

Alors bien sûr les chapitres vont alterner entre ces deux personnages, bien longtemps avant que leurs chemins se croisent. Ils seront presque adultes alors et nous dans la seconde moitié du livre. Il faut que j'avoue que j'ai eu un peu de mal au début de ma lecture, n'aimant que moyennement les passages concernant Red, enfin plus exactement Sadie que j'ai trouvé vraiment trop caricaturale. L'alternance a bien aidé à ce moment là. Mais très vite Red va voler de ses propres ailes, au sens propre comme au figuré, et la machine à tourner les pages s'est enclenchée ! Mon rythme de lecture fut soutenu pour finir par s'emballer complètement dès lors qu'ils ont été réunis.

Il faut dire que le tandem est excellent. On ne peut pas faire plus différents comme caractères ! 
Hope c'est la glace, une taiseuse, pleine de principes moraux inculqués par les moines comme l'honnêteté par exemple...
Red c'est le feu, volubile, chahuteur et plein d'humour. L'auteur développe un argot bien à lui qu'il prête à Red et c'est succulent. Il existe même un glossaire en fin d'ouvrage récapitulant tous ces termes. 
Là où ils se rejoignent c'est dans l'habileté à manier les armes, l'épée pour elle, les poignards de lancer pour lui. Tous deux courent après les Biomanciers, l'une par esprit de vengeance, l'autre pour libérer son quartier de leur emprise malfaisante.

Si vous cherchez de la Fantasy qui déménage, pleine d'aventures et de flibustes, car oui il se passe beaucoup de scènes sur des bateaux (normal dans un empire composé que d'îles), de la Fantasy avec des personnages attachants, ce Hope & Red est fait pour vous. En tout cas moi je signe sans hésiter pour lire la suite, d'autant que l'auteur bien perfidement laisse entrevoir une intrigue politique mise en place au tout dernier moment , juste avant le point final ! Pas un cliff hanger, mais quand même, je veux savoir !!!

lundi 17 avril 2017

5ème Salon Fantastique à Paris



Du 6 au 8 mai 2017

Amateurs de l'imaginaire... et parisiens :P
oui, je suis jalouse !

Ceci devrait vous plaire !



Plus d'informations ICI

dimanche 16 avril 2017

samedi 15 avril 2017

En juin sortie de MÉROVINGIENS de Patrick McSpare






MÉROVINGIENS
Les royaumes naissent de l'ombre







Chez Pygmalion
Sortie prévue 31 Mai 2017






Après la mort de son père, Childéric 1er, Clovis devient peu à peu le roi de tous les Francs, jusqu'à poser les fondations de la future France. Comment un jeune barbare d'à peine quinze ans a-t-il pu supplanter ses rivaux ? En partie grâce à sa conversion au catholicisme lui assurant le soutien des élites gallo-romaines, en partie grâce à sa science militaire. Mais avant tout grâce à l'action de trois agents secrets, une femme et deux hommes. Ses guerriers de l'ombre. 

Leur tâche sera triple. Un : favoriser l'expansion du royaume sans provoquer une coalition des puissants voisins Burgondes, Wisigoths et Ostrogoths. Deux : faire en sorte que seuls les fils de Clovis héritent un jour de la couronne. Trois : propager les légendes qui établissent la nature divine du roi. 

Manipulations, trahisons, chantages, sexe, meurtres... « Mérovingiens », c'est « Mission impossible » au pays des Francs. Avec un zeste de sorcellerie en plus.